Loading...

mercredi 20 février 2013

TA MORT SERA LA MIENNE DE FABRICE COLIN AUX EDITIONS SONATINE

Une soixantaine d’étudiants, un motel grand luxe dans les plaines de l’Utah : tout est prêt pour un séminaire littéraire de rêve. Et puis, au soir du premier jour, un homme arrive, coiffé d’un casque de moto, et sort un fusil à pompe de son sac. Le rêve tourne au cauchemar. Terrifiée, rendue à moitié sourde par les détonations, une jeune fille trouve refuge dans une chambre où se terre déjà Karen, sa conseillère d’éducation. À voix basse, les deux femmes engagent la conversation. Karen en est sûre : elle connaît le tueur.

Obèse, mélancolique, Donald traîne son spleen existentiel en attendant la retraite. Il aurait voulu être indien ; il n’est que chef de la police. Ce soir-là, un mail arrive au poste. Prise au coeur d’une fusillade dans un motel de Moab, une employée appelle au secours. Dans le miroir des toilettes, l’homme en larmes, effaré, contemple son reflet. Ce motel-là, songe-t-il. Précisément aujourd’hui. Il s’appelle Troy, mais les noms n’ont plus d’importance. La fin du monde approche. Oh, il ne la craint pas. Le Feu du Ciel, il le sait, l’épargnera. En attendant, Troy s’arrête dans des diners, Troy parle à des gens, Troy baise, médite, et serre les poings. Dans sa tête : la rumeur grandissante d’avant l’apocalypse. Dans son sac de hockey : un fusil à pompe calibre 12. Trois voix, trois personnages, trois destins irrémédiablement liés – sur les terres tragiques du rêve américain et de l’illusion mortelle. Quatre fois lauréat du grand prix de l’Imaginaire,

QUI DE JACQUES EXPERT AUX EDITIONS SONATINE

Un meurtre ancien, quatre suspects, un seul coupable.
1994, Carpentras, résidence pavillonnaire du Grand Chêne. Un lotissement où tout le monde connaît tout le monde, calme et sans histoires. Jusqu’à ce jour de mars, où la petite Laetitia Doussaint, est retrouvée violée et assassinée dans les bois alentours. Crime crapuleux dont l’auteur ne sera jamais identifié.

2013 : Quatre hommes s’apprêtent à regarder à la télé l’émission « Affaires non résolues », dont le thème, ce soir là, est le meurtre de Carpentras. Quatre hommes hantés par l’affaire depuis ce jour où ils ont retrouvé le corps de Laetitia. Tous étaient voisins à cette époque, tous habitaient la résidence du Grand Chêne. Durant l’heure que va durer l’émission, avec son lot de questions et de révélations, ceux-ci se souviennent. Leurs épouses également. Certains secrets reviennent à la surface, des suspicions anciennes, des non-dits. Au terme de l’heure que dure l’émission, le voile sera levé. L’un de nos quatre hommes est en effet bel et bien le coupable du viol et du meurtre de Laetitia. Mais qui ?

Avec son nouveau roman, Jacques Expert nous offre un formidable jeu de piste et met à l’épreuve la perspicacité du lecteur. Celui-ci saura-t-il trouver avant la fin de l’émission, et du livre, qui est coupable ? Spécialiste depuis longtemps des affaires judiciaires françaises, l’auteur, qui a, en particulier, suivi comme journaliste l’affaire du petit Gregory, nous fait profiter d’une expérience qui confère à son récit un réalisme rare.

Après avoir été grand reporter, Jacques Expert a été directeur des Magazines de M6. Directeur Général adjoint de Paris-Première et auteur de la série «histoires criminelles» sur France Info jusqu'en 2012, il est également producteur et réalisateur pour la télévision. Après Adieu (2012), Qui ? est son deuxième roman à paraître chez Sonatine.

LE JOUR DU MUR DE PATRICK DE FRIBERG AUX EDITIONS VLB

Le jour du mur est un roman d’espionnage qui trouve ses racines autour de l’édification, puis de la chute du mur de Berlin. Un roman passionnant et bien documenté qui nous démontre que les stratégies les plus sophistiquées conçues par les Etats et les services secrets. Cette intrigue à la John Le Carré se poursuit jusqu’à nos jours entre la France et le Québec.

LA PROPHETIE DES PAPES DE GLENN COOPER AUX EDITIONS CHERCHE MIDI

Après Le Testament des Templiers, Glenn Cooper explore les arcanes secrets du Vatican et tisse une toile machiavélique autour de l’un des textes les plus controversés de l’histoire de l’Église catholique, La Prophétie des papes.


1148, nord-est de la France. Malachie, archevêque d'Armagh et légat d’Irlande, meurt dans les bras de Bernard de Clairvaux, père spirituel des Templiers. Il laisse derrière lui un texte ésotérique, la fameuse Prophétie des papes, dans laquelle il énumère 111 devises qui s’appliqueront aux 111 papes successeurs de Célestin II (1143-1144). Selon la prophétie, le 112e pape sera le dernier.

2013, Rome. À la mort du pape, 111e successeur de Célestin II, un conclave se tient au Vatican. Au même moment, on extrait des catacombes romaines un surprenant témoignage des premières heures du christianisme. Une telle découverte, si elle était rendue publique, mettrait en péril les fondements mêmes de l’Église. Au cœur du secret, Elisabetta Celestino, une jeune et brillante archéologue devenue nonne, va tenter, au péril de sa vie, de déjouer une conspiration millénaire, ourdie par une mystérieuse confrérie occulte.

De la Rome du Ier siècle à l’Europe contemporaine, en passant par l’Angleterre élisabéthaine du célèbre astronome et occultiste John Dee, le thriller ésotérique érudit et haletant de Glenn Cooper nous propose une fascinante traversée de l’histoire de l’Église. On notera au passage que les références à la fameuse « prophétie de Malachie » sont d’autant plus captivantes et d’actualité que le pape actuel, Benoît XVI, est le 111e successeur de Célestin II.

CRITIQUE DU LIVRE LUTHER L'ALERTE DE NEIL CROSS AUX EDITIONS BELFOND

Dérangeant, angoissant et sans pitié, un trip dans l’infinie noirceur de l’âme humaine. Dans un Londres crépusculaire, découvrez le héros tourmenté de Luther, la série phénomène créée par Neil Cross.

Tous ses collègues s’accordent à le dire : John Luther est un excellent flic. Un homme impressionnant, par son physique, ses principes ; un détective intuitif, admiré pour ses résultats.
Mais la réalité est plus sombre. Insomnie, dépression, accès de violence, à force de côtoyer le mal, Luther est en train de perdre pied.
Une situation qui inquiète. À commencer par son épouse, impuissante à apaiser cet homme lancé dans une guerre personnelle contre le crime.

Et l’enquête qui s’annonce ne va rien arranger : face à un tueur d’enfants qui joue avec ses nerfs, combien de temps encore Luther parviendra-t-il à contrôler ses démons et à rester du bon côté de la loi ?

CRITIQUE:

Neil Cross nous démontre dans cet excellent roman noir mettant en scène "Luther" ,un personnage tourmenté avec ses propres démons dans une enquête sensible et difficile!!!
Ce roman regorge de nombreux rebondissements qu'on ne voit pas venir à l'avance...
Ce polar est dérangeant pour ses themes angoissants qui sont hélas ancrés dans la société actuelle...
En Conclusion: La relève est assurée par le nouveau maître du roman noir par le Britannique "Neil Cross"



NE DEVIENS JAMAIS VIEUX DE DANIEL FRIEDMAN AUX EDITIONS SONATINE

Memphis. Buck Schatz tombe des nues lorsqu’il apprend que son ennemi juré, Heinrich Ziegler, incarnation du mal absolu, n’est pas mort en Russie comme il l’avait toujours cru. Quelques années plus tôt, il aurait certainement entrepris toutes les démarches possibles pour retrouver Ziegler. Mais si Buck est une légende de la police, celui qui, dit-on, à servi de modèle à Clint Eastwood pour L’inspecteur Harry, il a aujourd’hui 87 ans et profite d’une retraite qui lui permet de jouir en paix de ses deux principaux plaisirs : fumer ses cigarettes et assassiner son entourage de ses traits d’humour cinglants.
Toutefois il y a des réflexes qui ont la peau dure, et lorsque Buck décide malgré tout de ressortir son 357 magnum et d’aller fouiller cette étrange histoire, il est loin d’imaginer les dangers auxquels il s’expose. Mais si Buck n’a plus vraiment le physique de l’emploi, il a maintenant un style propre à désarmer le plus acharné des adversaires.

Avec cette irrésistible aventure d’un vieillard pas mécontent de s’offrir une dernière virée avant la nuit, Daniel Friedman nous offre non seulement un premier roman captivant mais surtout l’un des personnages les plus attachants de l’univers du noir rencontrés depuis longtemps. Dans la lignée de Donald Westlake et d’Elmore Leonard, Friedman démontre ici avec brio à ceux qui en doutaient encore qu’hormis l’hypertension et le cholestérol, ce qui ne nous tue pas nous rends plus forts.

LE SECRET D'EDWIN STRAFFORD DE ROBERT GODDARD AUX EDITIONS SONATINE

1977 : Martin Radford, jeune historien londonien dont la carrière universitaire a été brisée par un scandale, arrive sur l’île de Madère. Il y rencontre Leo Sellick, un millionnaire sud-américain, qui habite une superbe villa, naguère propriété du mystérieux Edwin Strafford, mort en 1951.
Homme politique de premier ordre, promis à un brillant avenir, Edwin Strafford a été en 1908, à l’âge de 32 ans, ministre de l’intérieur du cabinet Asquith, aux côtés de Lloyd George et de Churchill, avant de démissionner brutalement en 1910 et de quitter la vie politique sans explication aucune pour disparaître dans l’anonymat.
Les raisons de cette rupture inexplicable sont elles dans le manuscrit de ses mémoires, retrouvé dans la villa ? La lecture passionnée qu’en fait Martin pose beaucoup plus de questions qu’elle ne donne de réponses. En particulier sur le rôle d’Elizabeth, une jeune suffragette - ces militantes activistes qui revendiquaient le droit de vote pour les femmes dans un Royaume-Uni très conservateur - avec qui Strafford a vécu une histoire d’amour passionnée.
Fasciné par les énigmes qui jalonnent le destin de Srafford, Leo Sellick propose à Martin de le rémunérer pour éclaircir cette étrange affaire. Mais alors que son enquête progresse, Martin va vite comprendre que cette histoire est loin d’être finie, et que, dans l’ombre, beaucoup ont encore intérêt à ce que le voile ne se lève jamais sur le secret d’Edwin Strafford.

AUX PRISES AVEC LA MORT DE PETER JAMES AUX EDITIONS FLEUVE NOIR

Ce matin-là, Carly Chase est encore un peu grisée après les excès de la veille. En retard à son rendez-vous, elle roule vite. Quand un vélo surgit devant elle, elle n’a pas le temps de réagir : c’est l’accident. Une collision dramatique impliquant également un van et un camion. Le jeune cycliste, étudiant à l’université de Brighton, n’en réchappera pas.
D’abord terrorisée et en proie à un terrible sentiment de culpabilité, Carly est bientôt terrassée par la peur. Et pour cause : les deux autres conducteurs responsables de l’accident ont été retrouvés sauvagement assassinés. Aucun doute, le meurtrier crie vengeance et ne s’arrêtera qu’une fois sa mission menée à bien. Autrement dit : Carly est la prochaine sur la liste. Et d’ailleurs, le tueur n’est pas loin, il l’observe, l’attend, se prépare… Le commissaire Roy Grace n’a qu’une angoisse : arriver trop tard.

ELLERY QUEEN MENE L'ENQUETE DE ELLERY QUEEN AUX EDITIONS OMNIBUS

Il est détective amateur, bibliophile et romancier. Il est timide et excentrique, arbore un pince-nez et émaille ses discours de citations grecques et latines.
Il est aussi le fils de l’inspecteur Queen, de la police métropolitaine, et partage avec lui un petit appartement de la 87e Rue Ouest qu’il transforme volontiers en tabagie.

MON NOM EST MIKE HAMMER DE MICKEY SPILLANE AUX EDITIONS OMNIBUS

Détective privé brutal, cynique – et un brin romantique –, Mike Hammer mène en solitaire et sans états d’âme les enquêtes trépidantes qui ont fait de lui une des figures légendaires de la littérature policière. Pour parvenir à ses fins, il ne s’embarrasse guère de scrupules. Coups fourrés, trahisons et vengeances se succèdent sous la plume acérée de Mickey Spillane.
La parution en 1947 de J’aurai ta peau, avec plus de six millions d’exemplaires vendus, fit l’effet d’une bombe et cette histoire de vengeance allait propulser d’emblée Mickey Spillane et son dur à cuire de héros au devant de la scène, position qu’ils n’allaient plus quitter.

SARATOGA WOODS D'ELISABETH GEORGE AUX EDITIONS PRESSES DE LA CITE

La jeune Hannah Armstrong possède un étrange pouvoir. Elle entend les pensées des autres, leurs « murmures », comme elle les qualifie. Un jour, elle comprend que son beau-père vient de commettre un meurtre. Pour la protéger, sa mère décide de l’envoyer sous une nouvelle identité sur l’île de Whidbey, au large de Seattle. Malheureusement, une fois sur place, rien ne se passe comme prévu pour celle qui se fait désormais appeler Becca King. La personne censée l’accueillir ne l’attend pas au débarcadère. Et ne s'y présentera jamais. Livrée à elle-même, Becca doit dorénavant se débrouiller seule, dans un endroit qu’elle ne connaît pas et dont les habitants, comme elle ne tarde pas à le découvrir , semblent tous receler une part d’ombre

dimanche 10 février 2013

CRITIQUE DE LA TRADEUSE D'ERIN DUFFY AUX EDITIONS MA

À l'heure où ses petites copines aspiraient à devenir médecins ou avocates, Alex Garrett, elle, rêvait de conquérir les hautes sphères de la finance. À présent qu'elle a grandi, elle est déterminée à réussir à Cromwell Pierce, l'une des sociétés de courtage les plus réputées de Wall Street. Elle est prête à se battre pour entrer dans ce club très fermé et très masculin, mais elle doit commencer au bas de l'échelle, et se voit forcée de trimbaler pendant des mois sa chaise pliante de bureau en bureau, avec son nouveau surnom, « La Fille », inscrit au Blanco sur le dossier.
Ne perdant jamais de vue ce gros lot qu'elle espère bien décrocher (et ignorant les mises en garde de ses amies, qui la supplient de démissionner), Alex apprend rapidement à encaisser les coups et en un rien de temps, elle passe du modeste poste d'analyste à celui un peu moins modeste d'expert. Tout à coup, on l'appelle par son vrai nom et les membres du club très fermé se transforment en quarante frères aînés... et un petit ami potentiel. Mais la fin du monde tel qu'elle le connaît est pour bientôt, et Alex aura à faire le choix le plus difficile de sa vie : rester à Cromwell Pierce, qui est au bord de la catastrophe... ou bien envoyer valser sa paire de Jimmy Choo pour prendre un peu de hauteur.

CRITIQUE:

Erin Duffy nous fait visiter les dessous de WALL STREET grâce à l’héroïne Alex Garrett surnommée « LA FILLE » par ses pairs…

Alex va gravir les échelons au fur et a mesure du roman avec un brin d’humour sans relâcher la tension.

En Conclusion: Une comédie pétillante dans l’air du temps!!!