Loading...

lundi 31 mars 2014

CRITIQUE DU LIVRE "JE SUIS PILGRIM" DE TERRY HAYES AUX EDITIONS LATTES

Pilgrim est le nom de code d’un homme qui n’existe pas. Il a autrefois dirigé une unité spéciale du Renseignement américain. Avant de prendre une retraite dans l’anonymat le plus total, il a écrit le livre de référence sur la criminologie et la médecine légale. Mais son passsé d'agent secret va bientôt le rattraper...

Une jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan.
Un père décapité en public sous le soleil cuisant d’Arabie saoudite.
Un chercheur torturé devant un laboratoire de recherche syrien ultrasecret.
Des cadavres encore fumants trouvés dans les montagnes de l’Hindu Kush.
Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité.
Et un fil rouge, reliant tous ces événements, qu'un homme est résolu à suivre jusqu’au bout.
CRITIQUE
Terry Hayes est le nouveau nom à retenir dans le monde du thriller car pour un premier roman, c’est une réussite totale…
C’est un thriller époustouflant  sur tous les niveaux mélangeant plusieurs intrigues dans cet énorme pavé  à travers cette grande fresque  dont on tourne les pages avec délectation pour connaitre le fin mot de cette histoire intelligente mené de main de maitre par ce nouveau  roi du thriller!!!
EN CONCLUSION : LE THRILLER DE L’ANNEE…



lundi 3 mars 2014

VLAST DE PETER HIGGINS AUX EDITIONS BRAGELONNE

L'inspecteur Vissarion Lom est convoqué à Mirgorod, la gigantesque capitale du Vlast, a n d'arrêter un terroriste, l'insaisissable Kantor. Un état totalitaire usé par une guerre interminable doit se montrer impitoyable. Mais Lom découvre la corruption qui règne à Mirgorod, entre police secrète et révolutionnaires, cabarets et artistes maudits. En compagnie de la lle de Kantor, il dévoile une conspiration qui s'étend aux plus hautes sphères du parti. Il est temps pour lui de changer de camp...

LE CHASSEUR DE REGARDS DE SEBASTIAN FITZEK AUX EDITIONS ARCHIPEL

Alexander Zorbach, reporter dans un grand quotidien berlinois, a temporairement permis de mettre un terme aux agissements du tristement célèbre Voleur de regards, un psychopathe ayant assassiné de manière bestiale quatre femmes et trois enfants – à qui il avait chacun prélevé un œil – et à sauver in extremis deux futures victimes.
Mais le journaliste a dû pour cela payer le prix fort. Pendant qu’il libérait la fillette et le garçonnet d’une cage d’ascenseur, le Voleur de regards avait choisi une nouvelle proie : Julian, le fils de Zorbach, qu’il avait enlevé non sans avoir au préalable assassiné sa mère, Nicci Zorbach…
Le compte à rebours est lancé. Zorbach sait qu’il dispose de peu de temps pour retrouver son fils vivant. D’autant que le Voleur de regard s’est évaporé dans la nature sans laisser le moindre indice susceptible de le localiser. Zorbach, pour le coincer, va devoir se muer en chasseur…

LE SAMOURAI DE DAVID KIRK AUX EDITIONS ALBIN MICHEL

Il deviendra un guerrier.  Une légende. Un samouraï.

A treize ans, Bennosuke n’a qu’un rêve : devenir un grand guerrier à l’image de son père, l’un des samouraïs les plus redoutés et les plus respectés du Japon.
Mais avant d’accéder à la gloire, il doit prouver qu’il est digne d’un tel héritage. La voie du sabre est faite de sang, de vengeance, d’héroïsme. Le jeune garçon l’apprendra, parfois à ses dépens, avant de remettre en question des siècles de tradition : pourquoi un samouraï devrait-il préférer la mort au déshonneur ? Quel prix devra-t-il payer pour entrer dans l’Histoire sous le nom de Musashi Miyamoto ?
Autour de la figure emblématique du légendaire samouraï Musashi Miyamoto, auteur du Traité des cinq roues, David Kirk brosse la fresque étincelante du Japon du XVIIe siècle, marqué par des codes moraux immémoriaux et des combats épiques, à la culture aussi cruelle que raffinée.
Un roman fascinant dans la lignée de Shogun de James Clavell ou du Ran de Kurosawa

LE LECTEUR DE CADAVRES D'ANTONIO GARRIDO AUX EDITIONS GRASSET

Inspiré d’un personnage réel, Le lecteur de cadavres nous plonge dans la Chine Impériale du XIIIe siècle et nous relate l’extraordinaire histoire de Ci Song, un jeune garçon d’origine modeste sur lequel le destin semble s’acharner. Après la mort de ses parents, l’incendie de sa maison et l’arrestation de son frère, il est contraint de fuir son village avec sa petite sœur malade.
Ci se retrouve dans les quartiers populaires de Lin’an, la capitale de l’Empire. où la vie ne vaut pas grand-chose. Il devient un des meilleurs fossoyeurs des « champs de la mort », puis, grâce à son formidable talent pour expliquer les causes d’un décès, il est accepté à la prestigieuse Académie Ming.
L’écho de ses exploits parvient aux oreilles de l’Empereur. Celui-ci le convoque pour enquêter sur une série d’assassinats qui menacent la paix impériale. S’il réussit, il entrera au sein du Conseil du Châtiment, s’il échoue : c’est la mort.
C’est ainsi que Ci Song, le lecteur de cadavres, devint le premier médecin légiste de tous les temps.

LE DOUBLE PORTRAIT DE GEORGE PELECANOS AUX EDITIONS CALMANN LEVY

Pour Spero Lucas, récupérer Le Double Portrait, le tableau que l’ex-petit ami de Grace Kinkaid lui a volé, ne semble pas présenter de difficultés majeures : retrouver ce qui a disparu et ce, en toute discrétion, c’est sa spécialité, moyennant une jolie commission de quarante pour cent. Seulement... Grace Kinkaid lui demande aussi de remettre la main sur l’homme qui l’a ainsi humiliée, homme qui n’est autre qu’un criminel violent à la tête d’un petit groupe de nervis lui obéissant au doigt et à l’œil. Difficulté supplémentaire, Spero a beaucoup de mal, malgré ses efforts, à résister à la passion amoureuse qui l’emporte dès qu’il fait la connaissance d’Amanda, une splendide femme mariée. Pour un ancien combattant de la guerre d’Irak, qui croit tout prévoir et a l’habitude de tout réussir, certaines décisions ne sont pas faciles à prendre. Surtout lorsqu’elles révèlent une fragilité intérieure dont il ne veut pas…   2e opus de cette nouvelle série mettant en scène Spero Lucas, Le Double Portrait tient ses promesses. On savoure les dialogues, on suit un homme qui, revenu d’Irak, sait aller à l’essentiel et fonce pour vivre pleinement sa vie d’homme libre... jusqu’à un certain point.

VENT FROID DE C J BOX AUX EDITIONS CALMANN LEVY

Le garde-chasse Joe Pickett n’a jamais réellement aimé Missy, sa belle-mère, qui ne cesse de le rabaisser aux yeux de sa fille. Marybeth aurait fait un «très mauvais mariage» en l’épousant. Et, question mariages, Missy sait de quoi elle parle.
Mais quand Earl Alden, son cinquième époux, est retrouvé pendu à l’une de ses éoliennes et que l’attorney du comté Dulcie Schalk l’accuse de meurtre, même Joe ne peut y croire. Les preuves semblent irréfutables, mais il ne voit pas Missy tuer son mari et avoir la force de le hisser au sommet d’une éolienne. Serait-elle piégée? La date du procès approchant, à contrecoeur mais avec le sérieux qu’on lui connaît, Joe se lance dans l’enquête. Et les ennuis commencent. D’autant plus que Nate Romanoswski, le seul ami sur lequel il peut compter, s’est lui aussi investi d’une mission qui n’a rien d’aimable.