Loading...

dimanche 21 décembre 2014

PARTIR DE TINA SESKIS AUX EDITIONS DU CHERCHE MIDI

Parfois, il faut savoir quitter sa vie...
 

Un matin comme un autre à Manchester. Ben Coleman se réveille, sa femme Emily n’est pas près de lui. Elle n’est pas non plus dans la maison. Il commence à la chercher, sans trop d’inquiétudes… au début.
 
Londres. Ce matin, Emily est arrivée en train de Manchester. Derrière elle, elle a laissé sa vie. Un mari charmant, un fils adorable, une maison ravissante. Sa nouvelle existence ? Une fausse identité, un appartement miteux, un travail sans avenir…
 
Qu’est-ce qui peut ainsi pousser une femme à abandonner une vie en apparence équilibrée ? Que cherche-t-elle à fuir ? Un secret, qui obsédera le lecteur jusqu’à la dernière ligne, sans aucun répit.
 
Ce premier roman est devenu un véritable phénomène éditorial lors de sa sortie en Angleterre. Des personnages émouvants, une écriture précise et poignante, une intrigue et une construction prodigieuses d’intelligence, un retournement final stupéfiant. Que demander de plus ?

EXTRAMUROS DE PHILIPPE NICHOLON AUX EDITIONS KERO



Quand les entreprises auront pris le pouvoir, de quel côté du mur serez-vous ?

Dans un monde confronté à de fortes chaleurs et à une pénurie d’électricité, des zones d'affaires se sont multipliées. Elles assurent le confort et la sécurité des employés de grandes sociétés, séparés par de hauts murs électrifiés du commun des mortels aux conditions de vie de plus en plus difficiles. Les zones d’affaires, s’accaparant énergie et richesse, sont vite devenues plus puissantes que les pays qui les accueillent. L’Espagne vient de leur céder une de ses régions pour y édifier le premier état-entreprise, Evergreen. Mais dans le monde, la révolte gronde et la résistance s’organise. Le jeune Max souhaite en faire partie. Il va être entraîné malgré lui dans un engrenage qui risque non seulement de bouleverser sa vie, mais de changer la face du monde.
 
Devant la menace d’un monde gouverné par les entreprises, chacun va devoir se positionner et se confronter à sa propre vision de la résistance. Philippe Nicholson signe le polar politique du XXIe siècle.

CRITIQUE DU LIVRE LA VOIE DES AMES DE LAURENT SCALESE AUX EDITIONS BELFOND

Richard Neville est un flic français comme il en existe peu. En touchant la main d’une victime il parvient à reconstituer les derniers instants de la vie de celle-ci, et à identifier son assassin – ce qui lui vaut d’être régulièrement sollicité par les polices du monde entier. Cette fois à NY il est parti en mission accompagné de sa femme Clara... assassinée en pleine journée à Central Park. Lui, le super flic, n’a pas pu protéger l’amour de sa vie, la mère des ses enfants... Mais dès le soir du meurtre d’étranges incidents surviennent : Richard pense d’abord que Clara cherche à communiquer avec lui de l’au-delà. Jusqu’à ce qu’une femme étrange le visite pour lui proposer un marché incroyable : revenir quelques instants avant le meurtre de sa femme pour qu’il essaie de la sauver, en échange de son obéissance aveugle…

CRITIQUE:

Laurent Scalese nous démontre avec ce roman qu'il peut rivaliser avec les
> auteurs américains grâce à un style vif et saisissant !!!Dès les premières
> pages, on est pris dans un engrenage teinté de surnaturel ou le lecteur va
> vouloir connaitre la suite à chaque fin de chapitre car le suspense est au
> rendez vous...Ce roman se lit d'une traite avec des personnages intriguants
> dans ce thriller aux multiples facettes et ses rebondissements
> incessants....A lire de toute urgence

LES TENEBRES ET RIEN DE PLUS DE JULIA TOMMAS AUX EDITIONS ANNE CARRIERE

Qu’est devenu le corps de Peter Mulchan, le tueur en série qui a terrorisé New York ? C’est la question que se posent l’inspecteur Kenji Yoshiro, de la brigade criminelle, et le docteur Lisa Cavalcante, chercheuse en neurosciences à l’université de Columbia.
Le premier se souvient encore du jour où il était parvenu à l’arrêter. Mais, inculpé pour le meurtre de trois jeunes femmes et deux tentatives d’assassinat, Mulchan s’était suicidé dans sa cellule avant même de connaître la date de son procès. Quant à Lisa, son doctorat en neuropsychiatrie ne lui est d’aucun secours pour faire face au traumatisme qu’elle a subi un an auparavant : Peter Mulchan était un de ses patients, et c’était avec elle qu’il avait décidé de mettre un terme à ses activités de serial killer ; et pourtant, il avait tenté de la tuer. Depuis ce jour, Lisa est hantée par ce souvenir ; un éclat de voix dans la foule, le contact d’une main dans le métro, un visage entraperçu au détour d’une rue, autant de symptômes du stress post-traumatique dont elle souffre et pour lequel elle refuse de se soigner.
Alors qu’elle se réfugie dans ses travaux de recherche, déterminée à prouver que la quatrième victime du tueur en série, encore plongée dans un état végétatif, pourrait sortir du coma, l’impensable se produit.  Le corps d’une jeune femme est retrouvé dans un cimetière de la ville. Les marques sur son cadavre ne laissent aucun doute : elle a été enlevée et torturée selon le modus operandi de Peter Mulchan. Troublé par la ressemblance physique de cette nouvelle victime avec Lisa, Yoshiro pense avoir affaire à un imitateur. Mais la neuropsychiatre a un tout autre avis : et si Peter Mulchan n’était pas mort ?

UNE PUTAIN D'HISTOIRE DE BERNARD MINIER AUX EDITIONS XO

« Je ne retournerai jamais sur l’île. Même si Jennifer Lawrence en personne venait à sonner à ma porte et me suppliait d’y retourner, je ne le ferais pas.
Autant vous le dire tout de suite : ce que je vais vous raconter va vous paraître incroyable. Ce n’est pas une histoire banale, je lui dis. Ça non. C’est une putain d’histoire. Ouais, une putain d’histoire
Une vision à présent, pour vous mettre comme qui dirait en appétit : une main émergeant de l’abîme, tendue vers le ciel, pâle, doigts écartés, avant qu’elle ne s’enfonce définitivement dans les flots. Le vent du large rugit autour de moi, la pluie et les embruns me cinglent tandis que je nage et m’éloigne de cette main spectrale – que je nage, tente de nager, soulevé, emporté par les vagues, les creux de trois mètres, les crêtes écumantes, vers la pointe de l’île, toussant, hoquetant, grelottant – à demi noyé. »

vendredi 5 décembre 2014

DANS SON OMBRE DE GERALD SEYMOUR AUX EDITIONS SONATINE

« Captivant de la première à la dernière ligne, c’est le genre de livre qui vous fait perdre toute notion de l’heure. » The New York Times

Londres, 2001 : Joey Cann se tient devant une maison qu’il a vue des centaines de fois sur des photos, dans des dossiers, dans des rapports, celle d’Albert William Packer, un richissime homme d’affaires soupçonné de diriger la mafia londonienne. Joey est membre de l’Église, un service des douanes britanniques qui vient de subir un cuisant revers. Après trois ans de surveillance, un budget de cinq millions de livres, un procès retentissant, Packer, qui a été emprisonné pendant des mois, vient en effet d’être libéré suite à l’étrange défection d’un témoin clé. Si l’enquête est officiellement close, Cann s’est malgré tout juré de ne jamais renoncer. Désormais, il sera dans l’ombre de sa cible, en permanence. Un homme retrouvé mort à Sarajevo va bientôt forcer Packer à sortir de son antre pour gagner la Bosnie. C’est sur ce terrain inattendu, dans un pays durement éprouvé par la guerre, que Cann, accompagné de Maggie Bolton, une experte en surveillance, va tenter de le piéger.

Avec ce livre qui hantera le lecteur longtemps après la dernière ligne, Gerald Seymour nous invite à suivre l’affrontement de deux hommes aussi complexes l’un que l’autre. Il nous entraîne dans un voyage mouvementé au cœur des Balkans, où l’internationale du crime s’est largement enracinée. Ancien grand reporter ayant sillonné le globe pendant des décennies, l’auteur, dont l’œuvre était jusqu’ici inédite en France, est déjà considéré dans les pays anglo-saxons comme un classique. À la lecture de Dans son ombre, on comprend aisément pourquoi.

NE DEVIENS JAMAIS PAUVRE DE DANIEL FRIEDMAN AUX EDITIONS SONATINE

Memphis. À 88 ans, Buck Schatz, ancienne légende de la police, qui a servi de modèle à l’Inspecteur Harry, coule une retraite presque paisible. Jusqu’au jour où débarque une de ses vieilles connaissances, Elijah, rescapé des camps de concentration et braqueur mythique, réputé avoir vidé plus de banques que la crise de 1929. Elijah a des ennuis et demande à Buck de faire jouer ses relations pour lui assurer une protection policière contre la promesse d’une grosse somme d’argent et la révélation du secret d’une série de crimes jamais élucidés. Buck a horreur de rendre service. Mais la perspective de gagner quelques dollars et de finir sa carrière en beauté prend néanmoins le pas sur son mauvais caractère. Ne lui reste à résoudre que quelques légers problèmes de mémoire et d’équilibre pour pouvoir jouer au héros et entreprendre une dernière virée loin de la maison de retraite, qui va s’avérer beaucoup plus périlleuse que prévu.
 
Après Ne deviens jamais vieux, dont les droits d’adaptation ont été achetés par le producteur de Harry Potter et de Sherlock Holmes, Daniel Friedman nous propose une nouvelle aventure en compagnie de Buck Schatz, qui, à force de cumuler tous les défauts, est en passe de devenir l’un des personnages les plus sympathiques de la littérature policière.

A LA VIE A LA MORT DE COLETTE MC BETH AUX EDITIONS LES ESCALES

Certaines amitiés s’essoufflent. Rachel et Clara se sont promis que la leur durerait toujours.
Le jour de leur rencontre, Rachel était la petite nouvelle et Clara, celle avec qui tout le monde voulait être ami. À l’approche de la trentaine, les deux femmes sont toujours aussi étroitement liées mais les rôles sont inversés. Rachel poursuit une brillante carrière à la télévision et mène une vie stable avec son petit ami ; Clara, elle, perd peu à peu le contrôle de son existence.
Quand Rachel doit enquêter sur une disparition, elle est loin de se douter qu'il s'agit de sa meilleure amie. Que cache cette disparition ? Est-ce un enlèvement, un suicide ou bien tout autre chose ? 

DERNIER MEURTRE AVANT LA FIN DU MONDE DE BEN H WINTERS AUX EDITIONS SUPER 8

Concord, New Hamsphire. Hank Palace est ce qu’on appelle un flic obstiné. Confronté à une banale affaire de suicide, il refuse de s’en tenir à l’évidence et, certain qu’il a affaire à un meurtre, poursuit inlassablement son enquête. Hank sait pourtant qu’elle n’a pas grand intérêt puisque, dans six mois il sera mort. Comme tous les habitants de Concord. Et comme tout le monde aux États-Unis et sur Terre. Dans six mois en effet, notre planète aura cessé d’exister, percutée de plein fouet par 2011GV1, un astéroïde de six kilomètres de long qui la réduira en cendres.
Aussi chacun, désormais, se prépare-t-il au pire à sa façon.
Dans cette ambiance pré-apocalyptique, où les marchés financiers se sont écroulés, où la plupart des employés ont abandonné leur travail, où des dizaines de personnes se livrent à tous les excès possibles alors que d’autres mettent fin à leurs jours, Hank, envers et contre tous, s’accroche. Il a un boulot à terminer. Et rien, même l’apocalypse, ne pourra l’empêcher de résoudre son affaire.
 
Sans jamais se départir d’un prodigieux sens de l’intrigue et du suspens, Ben H Winters nous y propose une vision douloureusement convaincante d’un monde proche de l’agonie. Le lecteur est tiraillé par cette interrogation lancinante : que ferions nous, que ferions nous réellement si nos jours étaient comptés.

L'OMBRE DE STEPHEN LLYOD JONES AUX EDITIONS SUPER 8

Ne faites confiance à personne.

Elle fuit. Elle est terrifiée. A l’arrière de la voiture, sa fille de sept ans dort paisiblement. Sur le siège passager, son mari se vide de son sang. Lorsqu’elle arrive de nuit à Llyn Gwyr, une maison de campagne perdue dans les montagnes arides du Pays de Galles, Hannah Wilde sait que plus rien ne sera jamais comme avant : sa mère est morte, son père a peut-être subi un destin pire encore, et l’implacable prédateur qui s’attaque à sa famille est à ses trousses. Elle ne peut faire confiance à personne. Elle ne doit faire confiance à personne. Désormais elle ne peut plus fuir, et sa seule issue est d’affronter Jakab, un ennemi dont elle ne connaît ni l’identité ni le visage.
 
La littérature du 21e siècle est encore capable d’accoucher de monstres inoubliables : Jakab est vivant, et ne ressemble à rien de ce que vous avez pu connaître.
Stephen L. Jones signe, avec un sens consommé du suspense, un roman magistral, qui vous fera douter jusqu’à la dernière page.

EN EAUX PROFONDES D'ELISABETH ELO AUX EDITIONS BELFOND



Boston, de nos jours
Héritière d’une parfumerie de renommée internationale, Pirio Kasparov, trente ans, n’aime rien tant que passer ses journées à bord du bateau de pêche de son meilleur ami Ned. Jusqu’au jour où leur chalutier est violemment éperonné au beau milieu de l’Atlantique Nord. Si Pirio sort miraculeusement indemne après quatre heures passées dans l’eau gelée, Ned, lui, disparaît dans les flots.
Quel est ce bateau qui les heurtés ? Pourquoi a-t-il pris la fuite ? Et, surtout, comment le retrouver ? 
Une question qui devient rapidement une obsession pour la jeune femme, bien décidée à découvrir la vérité pour Noah, le fils de Ned. Alors que les médias et l’armée tentent de percer le mystère de son anormale résistance au froid, Pirio enquête dans le port de Boston, aux côtés de son ancien amant John Oster et d’un étrange assureur particulièrement pugnace. Quels trafics Ned avait-il démasqués ? Que cachent les eaux profondes de l’Atlantique Nord ?
Embarquée à bord du yacht d’un homme sans scrupule, Pirio va découvrir l’horreur de parties de pêche pour milliardaires. Et réaliser qu’elle est désormais prisonnière d’un piège qui la dépasse… 

LA CIBLE DE HOWARD GORDON AUX EDITIONS DU CHERCHE MIDI



Ancien négociateur détaché par l’ONU dans la gestion des conflits internationaux, Gideon Davis apprend l’imminence d’un complot terroriste sur le sol américain. Il en informe son ex petite amie, l’agent du FBI Nancy Clement, mais les supérieurs de celle-ci remettent en question la source de Gideon, un drogué proche d’un groupe suprémaciste paramilitaire dirigé par le colonel Jim Verhoven. Quand l’informateur se fait tuer avant d’avoir pu donner d’autres détails, Gideon, pressé par le temps, demande à son frère, Tillman, récemment sorti de prison, d’infiltrer le groupe de Verhoven afin de remonter la piste conspirationniste. Très vite, la cible est identifiée : une attaque massive se prépare contre le gouvernement américain. Les deux frères s’engagent alors dans une course folle pour arrêter ce complot aux ramifications aussi nombreuses qu’inattendues.

 
Aussi palpitant qu’une saison de 24 Heures, aussi complexe et documenté qu’un épisode de Homeland, Howard Gordon nous offre, avec La Cible, un suspense de tous les instants qui ravira les fans des deux séries.

STAY ALIVE DE SIMON KERNICK AUX EDITION PRISMA

 C’est une journée ensoleillée et vous êtes parti en pleine nature avec votre famille pour descendre une rivière en canoë-kayak. L’après-midi touche paisiblement à sa fin quand soudain un coup de feu retentit… et votre vie bascule en un instant.
Une femme court dans votre direction, poursuivie par trois hommes armés.
Il est évident qu’elle se trouve en danger de mort. Et maintenant vous aussi. Vous ne le savez pas, mais elle cache un lourd secret. La nuit tombe. Vous courez, terrifié, désespérant de trouver un endroit sûr. Tout ce que vous savez, c’est que les hommes qui vous poursuivent ont déjà tué. Et s’ils vous rattrapent, vous serez le prochain… »
 
Amanda, une jeune femme apparemment sans histoire, découvre avec horreur en rentrant chez elle deux corps sauvagement assassinés dans le lit conjugal : son mari et une jeune femme inconnue qui était manifestement sa maîtresse. Mais le cauchemar ne fait que commencer : le meurtrier est encore sur place et la prend en chasse.
Démarre alors une course poursuite extrême dans une nature sauvage, dans laquelle Amanda entraîne malgré elle une famille ordinaire.
Entre flics ripoux, témoins gênants et tueurs professionnels, les rebondissements spectaculaires s’enchaînent pour un thriller à couper le souffle !