Loading...

dimanche 25 octobre 2015

DEDICACE DE JOEL DICKER A LA LIBRAIRIE LES CYCLADES A SAINT CLOUD

Venez nombreux à la dédicace de Joël Dicker à la Librairie Les Cyclades à Saint-Cloud le vendredi 4 décembre à partir de 16h30!!! Le champagne coulera à flot..Jerome Toledano

lundi 12 octobre 2015

L'ACROBATE DE CLIVE CUSSLER ET JUSTIN SCOTT AUX EDITIONS GRASSET

Alors qu’il s’apprête enfin à célébrer son mariage à bord du paquebot Mauretania, Isaac Bell vole au secours de deux hommes agressés en pleine nuit par un groupe d’individus dont le chef, après s’être débarrassé de ses comparses blessés, se jette dans le vide. Le brillant détective de l’agence Van Dorn se demande qui peut être à ce point déterminé, mais les deux scientifiques, le professeur Beiderbecke et son jeune assistant Clyde Lynds, peu enclins aux confidences, ne lui apportent guère de réponses.
Quelques jours plus tard, le professeur est retrouvé à l’agonie. Il a tout juste le temps d’accuser « l’acrobate » avant de mourir. Dès lors, Clyde n’a d’autre choix que de se confier à Bell s’il veut garder la vie sauve : le professeur et lui cherchaient à rejoindre les Etats-Unis dans le plus grand secret afin de vendre à Edison leur invention, un dispositif d’images parlantes révolutionnaire pour l’industrie du cinéma naissante, et se protéger ainsi des dangers qui les guettent.
Le trust Edison, qui s’est assuré le monopole du marché et fait régner la terreur parmi les producteurs, n’est visiblement pas le seul intéressé. Dans l’ombre, le mystérieux acrobate, et derrière lui l’armée du Reich, semble prêt à tout pour mettre la main sur ce formidable outil de propagande…

L.A. NOCTURNE DE MILES CORWIN AUX EDITIONS CALMANN LEVY

Los Angeles, 1946. Le jeune policier juif Jacob Silver, hanté par l’absence des siens, tente désespérément de savoir ce qu’ils sont devenus, eux qui n’ont pas pu fuir l’Allemagne nazie à temps. Et le sort s’acharne : lors d’un braquage qui tourne mal, Silver ne couvre pas son coéquipier, qui se fait froidement abattre sous ses yeux. Écrasé sous le poids de la culpabilité, le jeune « bleu » craint la suspension et est sur le point de commettre l’irréparable quand il apprend son affectation aux Homicides. La raison ? Il pourrait aider à élucider le meurtre de Creighton Cavanaugh, un journaliste qui s’intéressait peut-être d’un peu trop près à des projets d’urbanisme visant peu à peu à remplacer les lignes de tramway de la ville par des autobus. Opération menée par de puissants groupes industriels prêts à tout… Aux côtés de son nouveau coéquipier, malheureusement un peu trop porté sur la boisson, Silver apprend le métier, et si bien qu’il découvre des choses qu’il n’était pas sensé découvrir, ce qui lui vaut de se voir retirer l’enquête par sa hiérarchie. Il se tourne alors vers le très intègre inspecteur Virgil McGregor…

Avec un talent qui ne cesse de se confirmer, Corwin se fait historien critique sans jamais lasser le lecteur, qui se retrouve ainsi plongé dans la Los Angeles d’après-guerre. L’auteur a été salué par les plus grands (James Ellroy, Michael Connelly, Robert Crais…) à l’occasion de la parution de Homicide Special, un essai sur le quotidien aux Homicides de la police de Los Angeles.