Loading...

mercredi 28 mars 2012

CRITIQUE DE L'AGE DES MIRACLE DE KAREN THOMPSON WALKER AUX EDITIONS PRESSES DE LA CITE

Une journée d’octobre apparemment comme les autres, l’humanité découvre avec stupeur que la vitesse de rotation de la Terre a ralenti. Les jours atteignent progressivement 26, 28 puis 30 heures. La gravité est modifiée, les oiseaux, désorientés, s’écrasent, les marées se dérèglent et les baleines s’échouent… Tandis que certains cèdent à la panique, d’autres, au contraire, s’accrochent à leur routine, comme pour nier l’évidence que la fin du monde est imminente. En Californie, Julia, est le témoin de ce bouleversement, de ses conséquences sur sa communauté et sa famille. Adolescente à fleur de peau, elle est à l’âge où son corps, son rapport aux autres et sa vision du monde changent : l’âge des miracles.
Entre roman d’anticipation et roman d’apprentissage, L’Age des miracles est un livre visionnaire
sur la capacité d’adaptation de l’homme, poussée ici à son paroxysme.

CRITIQUE:
Un événement inexpliqué s’est déroulé sur la terre. On suit dans ce roman d’anticipation une adolescente Julia et son entourage dans un tourbillon de panique vue sous l’angle de l’héroïne …
On retrouve dans l’écriture une certaine naïveté qui nous permet de ne pas sombrer dans la paranoïa des adultes.
La grande force de l’auteur est de se mettre dans la peau d’une jeune adolescente!!!
En Conclusion: UNE BELLE DECOUVERTE.

1 commentaire: