Loading...

dimanche 26 août 2012

LES CHIENS DU DESERT DE JEFFERSON T PARKER AUX EDITIONS CALMANN LEVY

Pour certains, les hors-la-loi du Far West n’existent plus. Pour le policier Charlie Hood, rien n’est plus faux, et il sait de quoi il parle : c’est jour après jour que, de préférence seul dans son 4 x 4, il patrouille les « déserts » de la frontière américano-mexicaine. Jusqu’au jour où on lui assigne comme coéquipier un certain Terry Laws que tout le monde appelle « Mister Wonderful » tant il est bon, juste et se présente comme l’ami des pauvres et des enfants. Qu’un tel homme puisse être exécuté sous les yeux mêmes de Charlie défierait l’imagination si l’on oubliait que ces « déserts » ne sont peut-être pas aussi inhabités qu’on le croit et que grâce aux grottes, aux dunes, aux chemins secrets et surtout à la corruption et la terreur, la drogue n’a guère de mal à passer d’un pays à l’autre. Très vite, Charlie est amené à s’intéresser à Draper, le coéquipier habituel de Terry Laws, et c’est là que les ennuis commencent, car l’homme est très dangereux. Personnages de flics honnêtes et moins honnêtes, descriptions des superbes paysages d’Antelope Valley, conflit entre Draper et Hood pour gagner l’âme de Bradley, le fils d’Allison Murietta, personnage du roman éponyme, et construction de l’histoire, Les Chiens du désert est assurément un grand cru dans l’œuvre de T. Jefferson Parker.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire