Loading...

mercredi 23 janvier 2013

KIND OF BLUE DE MILES CORWIN AUX EDITIONS CALMANN LEVY

Fils d’un rescapé de Treblinka, Ash Levine a quitté la police de Los Angeles lorsque Latisha Patton, son témoin principal dans une affaire de meurtre, a été massacrée au cours de l’enquête qu’il menait. Dépressif depuis que son épouse a demandé le divorce, il ne sait plus où il en est lorsqu’un de ses anciens collègues lui demande de réintégrer le service et d’enquêter sur l’assassinat de Pete Relovich, un flic qui, lui aussi, a lâché le LAPD. Détail important, avant de partir, Relovich a demandé à voir les Affaires Internes. Pourquoi ? On apprend qu’il avait besoin d’argent, qu’il véhiculait des escort girls et qu’à un moment donné, il s’est retrouvé avec de très grosses sommes d’argent. Banale histoire de corruption ? L’enquête rondement menée conduit à l’arrestation d’un coupable, mais Ash n’est pas satisfait. Il y a quelque chose qui cloche et Levine n’est pas du genre à lâcher une enquête. Y compris quand les enjeux deviennent très dangereux pour lui. De la belle ouvrage. Ce roman s’inscrit dans la grande tradition du hard-boiled et tout y est : obstination du héros, dangers de l’enquête et belles descriptions des bas-fonds de L. A. Sans oublier un aspect intéressant : l’antisémitisme qui traîne encore dans la police et les ravages de la Shoah dans l’esprit des enfants de rescapés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire