Loading...

vendredi 10 mai 2013

CRITIQUE DU LIVRE "LES LUMINEUSES" DE LAUREN BEUKES AUX EDITIONS PRESSES DE LA CITE

1931, Chicago. Traqué par la police, Harper Curtis, un marginal violent, se réfugie dans une maison abandonnée. A l'intérieur, il a une vision. Des visages de femmes, auréolés de lumière, lui apparaissent. Il comprend qu'il doit les trouver... et les tuer. Dans sa transe, Harper découvre que grâce à cette demeure, il peut voyager dans le temps. Débute alors sa croisade meurtrière à travers le XXe siècle : années 1950, 1970, 1990... D'une décennie à l'autre, il sème la mort sur son passage, laissant en guise de signature des indices anachroniques sur le corps de ses victimes. 
Mais l'une d'elles survit aux terribles blessures qu'il lui a infligées. Et va tout faire pour le retrouver.


CRITIQUE:
LES LUMINEUSES est une pépite de l’année 2013!!! Un Serial-Killer hors norme sévit à travers les époques pour tuer des femmes par le biais d’une maison abandonnée…
Une traque sans merci et sans répit va commencer avec l’une de ses victimes qui a survécu à sa mort!!!
C’est un scenario captivant par son  originalité et son rythme qui va de crescendo en crescendo vers un final éblouissant…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire