Loading...

dimanche 22 septembre 2013

CRITIQUE DU LIVRE "LE GARDIEN INVISIBLE" DE DOLORES REDONDO

Le gardien invisible est un roman noir puissant, inquiétant de réalisme, et inaugure la trilogie du Baztán, qui va faire parler d’elle. » El Periódico
Le cadavre d’une jeune fille est découvert sur les bords de la rivière Baztán dans une étrange mise en scène. Très vite, les croyances basques surgissent : et si toute cette horreur était l’oeuvre du basajaun, un être mythologique ? L’inspectrice Amaia Salazar, femme de tête en charge de l’enquête, se voit contrainte de revenir sur les lieux de son enfance qu’elle a tenté de fuir toute sa vie durant.
Jonglant entre les techniques d’investigation scientifique modernes et les croyances populaires, Amaia Salazar devra mettre la main sur ce gardien invisible qui perturbe la vie paisible des habitants d’Elizondo.

CRITIQUE:

Le premier tome de cette trilogie est très prometteuse!!!  Le gardien invisible est un pur régal mélangeant plusieurs genres: secrets de famille, meurtres,mythe anciens...
On ne le lit pas, on le devore chaque page avec délectation pour savoir le fin mot de l'histoire grâce a l'enquetrice et son équipe  qui cache bien des choses dans leurs passés...
EN Conclusion:  A LIRE DE TOUTE URGENCE !!! NUIT BLANCHES GARANTIES POUR CE ROMAN AUX MULTIPLES FACETTES...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire