Loading...

lundi 21 mai 2012

CRITIQUE DU LIVRE "SEUL L'AVENIR LE DIRA" DE JEFFREY ARCHER AUX EDITIONS LES ESCALES

Né en 1919, Harry Clifton n'a jamais connu son père, un docker mort en héros à la guerre selon la légende familiale. Mais le garçon ne tarde pas à sentir que des zones d'ombre entourent sa disparition, même si sa mère, Maisie, fait tout ce qui est en son pouvoir pour cacher son secret et donner à Harry le meilleur avenir possible.
Grâce à une voix et à une intelligence exceptionnelles, Harry réussit ainsi à gravir les échelons de la société jusqu'àêtre admis à Oxford et se fiancer à une jeune fille de bonne famille. Mais le père de celle-ci, Hugo Barrington, s'oppose alors à leur union : quelles sont ses véritables raisons ? Quel lien unit les familles Clifton et Barrington ?
Le jour du mariage, la véritééclate, forçant Harry à fuir...
Des docks du Bristol d'après-guerre aux navires marchands pris dans les feux de la Seconde Guerre mondiale, une épopée peuplée d'une galerie de personnages hauts en couleur et portée par un héros flamboyant, qui vous accroche jusqu'à la dernière page.

CRITIQUE:

Suivez les aventures de Harry Clifton dans un destin hors normes semé d'embûches. Tous les ingrédients sont là pour en faire un best-seller (rédemption, amour, fortune) pour notre plus grand bonheur. Cette saga est à lire de toute urgence car les nuits blanches sont garanties !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire