Loading...

lundi 13 janvier 2014

CRITIQUE DU LIVRE "CHRONIQUES DES OMBRES" DE PIERRE BORDAGE AUX EDITIONS AU DIABLE VAUVERT

Après la guerre nucléaire, une pollution mortifère a confiné la partie privilégiée de la population mondiale dans des mégapoles équipées de filtres purificateurs d'air. La plupart des capitales sont désormais regroupées en Cités Unifiées. NyLoPa, la plus importante et stable des CU, réunit New York, Londres et Paris et compte 114 millions d’habitants.
Les citoyens sont équipés d’une puce d’identité et la sécurité est assurée par une armée suréquipée qui fait office de police, les fouineurs, sorte de super détectives, un corps spécial composé d’individus sélectionnés pour leurs capacités analytiques.
Dans ce monde en survie à l’équilibre plus que précaire, des centaines de meurtres sont soudain perpétrés, dans toutes les villes et en quelques minutes, par d’invisibles assassins. On soupçonne une secte d’en être à l’origine, mais l’enquête menée par les fouineurs va les plonger dans un enchevêtrement de complots et de luttes de pouvoir, tandis que les Ombres continuent de frapper de plus belle.
Remontant la piste, les fouineurs vont être entraînés hors des cités, dans le « pays vague », à l’extérieur du monde civilisé, le lieux inconnu de tous les dangers…

CRITIQUE:
Pierre Bordage nous montre avec une maitrise absolu le suspense et un sens du rythme implacable pour le lecteur, car l'auteur sait manier les chapitres avec dextérité en alternant les différentes intrigues sans perdre un instant son lectorat...
En Conclusion: PIERRE BORDAGE NOUS DEMONTRE QU'IL EST LE NOUVEAU MAITRE DU FEUILLETON DU 21EME SIECLE!!!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire