Loading...

mardi 28 février 2012

LE DEVOREUR DE LORENZA GHINELLI AUX EDITIONS PRESSES DE LA CITE

Pietro est un enfant autiste qui ne parvient à communiquer qu’à travers ses dessins. Cible privilégiée des adolescents de son quartier, il est, un jour, violemment pris à partie par trois d’entre eux. Traumatisé, il dessine l’agression. Alice, son éducatrice, repère immédiatement un détail : en arrière-plan, un vieil homme à l’air inquiétant assiste à la scène.
Le lendemain, le chef de la bande qui a attaqué Pietro disparaît. Ses vêtements sont retrouvés disposés sur le sol comme s’il s’était évaporé… Le vieillard serait-il impliqué ? Maintenant que Pietro l’a dessiné, sera-t-il sa prochaine victime ?

Les terreurs de l’enfance s’incarnent dans ce thriller à vous glacer le sang qui revisite avec efficacité le thème du croquemitaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire