Loading...

vendredi 6 janvier 2012

CRITIQUE DU LIVRE "LES MURS DE SANG" DE JEROME CAMUT ET NATHALIE HUG AUX EDITIONS CALMANN LEVY

On paie toujours ses fautes. C’est juste une question de temps. Douze ans que Jack Van Bogaert est séparé de sa fille, Lucie. Après une jeunesse tumultueuse et un séjour prolongé dans une prison balinaise, il coule des jours paisibles auprès de Libby, une femme qu’il aime, sur une petite île paradisiaque. Un bonheur inespéré auquel s’ajoutent des retrouvailles avec Lucie, dont la mère vient de mourir et qu’il est venu récupérer en Suisse. Survient un stupide accident de voiture sur une route de montagne, et tout bascule. Lucie blessée, Jack l’abandonne pour aller chercher des secours. Juste le temps de s’attirer des ennuis et de laisser le champ libre à des ravisseurs. Or le rapt n’est pas le fruit du hasard : c’est bien Jack qu’on a voulu atteindre. Assassinats, chantage, scandale politique : la route vers Lucie est jalonnée de cadavres, et d’incompréhension. Quel crime Jack a-t-il commis pour qu’on s’en prenne à une adolescente ? Avec cette intrigue ingénieuse filée sur trois époques, Jérôme Camut et Nathalie Hug nous offrent un thriller complexe, sensible, virtuose.


CRITIQUE :

Les auteurs savent nous surprendre a chacun de leurs livres, car ils ont de l’imagination a revendre…

Jérôme Camut et Nathalie Hug nous concocte plusieurs intrigues dans une même histoire à travers les années fin 1990 – 2000

A partir de flash-back, on apprend l’évolution des protagonistes de l’histoire pour mieux comprendre le présent…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire