Loading...

vendredi 6 janvier 2012

CRITIQUE DU LIVRE LA SENTINELLE DE L'OMBRE DE ROBERT CRAIS AUX EDITIONS BELFOND

Une guerre des gangs qui se transforme en traque sanguinaire, une belle en danger pas si fragile et un tueur fou en étrange compagnie… Piégé par ses sentiments, le ténébreux Joe Pike plonge dans les arcanes des mafias sud-américaines.

Dans les quartiers ouest de L.A., Joe Pike se retrouve mêlé au braquage d’un bar. Les victimes : Dru et Wilson Smith, l’oncle et la nièce, fraîchement débarqués de La Nouvelle-Orléans. Les agresseurs : un gang latino proche de la mafia mexicaine.
Attiré par la séduisante Dru, Joe Pike entreprend de débusquer le parrain local et de faire le ménage.

Mais le bar est de nouveau attaqué et les propriétaires sont introuvables. Des soupçons naissent : que fuient-ils ? Et, surtout, que signifie ce message sanglant découvert sur place ?
Avec l’aide du détective Elvis Cole, Joe Pike se met en quête des Wilson.
Chaque minute compte : dans l’ombre, le chasseur se rapproche dangereusement de ses proies.
CRITIQUE:
Joe Pike est de retour dans une enquête explosive aidé de son acolyte de toujours Elvis Cole « le meilleur détective du monde »qui vont faire face à une guerre de gang sur fond d’ouragan Katrina.
Méfiez vous des apparences !!! Car un mystérieux tueur sévit sous l’ordre du «Maitre ».
Joe Pike est un personnage atypique a souhait car l’auteur distille a travers ses aventures un peu de son passé pour notre plus grand plaisir…
En Conclusion : IMPOSSIBLE A LACHER !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire