Loading...

dimanche 1 janvier 2012

CRITIQUE DU LIVRE " LEVIATHAN" DE LIONEL DAVOUST AUX EDITIONS DON QUICHOTTE

VOICI LA QUATRIEME DE COUVERTURE:
1984, aux larges des côtes canadiennes. Surpris par une redoutable tempête hivernale, le ferry Queen of Alberta fait naufrage. Parmi les rares rescapés de cette catastrophe, le petit Michael Petersen, sept ans, a assisté à la disparition de ses parents.
2011, Los Angeles. Michael, désormais adulte et père d un petit garçon, nourrit à l égard de cette mer qui lui a tout pris une fascination mêlée de peur. Devenu chercheur en biologie marine, il se porte volontaire, malgré l appréhension et la culpabilité d abandonner les siens, pour une mission dans les glaces de l Antarctique.

Or, il est loin de se douter que cette expédition suscite l inquiétude au sein d une mystérieuse organisation séculaire, le Comité, dont les membres ont développé au fil du temps des pouvoirs infiniment supérieurs aux capacités humaines. Un de leurs agents, Masha, est personnellement chargé de veiller à la bonne marche d une machination que le chercheur risquerait de mettre en péril. Ses directives sont claires : Michael ne doit jamais atteindre l Antarctique.

Mais Masha refuse d accomplir aveuglément sa mission : elle est bien déterminée à percer le secret qui entoure Michael. Car ce dernier représente pour elle plus qu une simple cible...
D Amérique en Antarctique, de complots en trahisons, Michael et Masha, alliés qui s ignorent, devront combattre un ennemi bien plus terrifiant que la mort. Il leur faudra plonger en eux-mêmes et affronter leur propre part d ombre, au risque se s y perdre.

VOICI LA CRITIQUE:


Pour sa première incursion dans le domaine du thriller, Lionel Davoust frappe très fort avec ce premier volet de cette trilogie très prometteuse…

Les personnages sont complexes et énigmatiques qui ont chacun un secret a garder, chaque pion gravite autour de Michael Petersen le héros de cette histoire face a une mystérieuse organisation « LE COMITE »…

En conclusion : Retenez bien son Nom car cet auteur a un grand talent pour nous captiver des l’instant ou débute le livre…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire